Mouvement de soustraction

Shigeru UemuraJe vous invite à lire le texte ci-dessous, qui pointe le cœur du principe des mouvements que l’on trouve en aïkido, mais aussi dans tous les arts martiaux orientaux lorsqu’ils sont pratiqués de façon évoluée. (C’est moi qui surligne en gras certains passages) :

Dans le langage des arts martiaux japonais, entre initiés, on parle du mouvement de soustraction. Il faut savoir que tous les sports mondiaux dont l’origine est pour la plupart gréco-romaine sont basés sur ce que nous appelons le mouvement addition : pour se déplacer, il faut rajouter une puissance. Pour faire un sprint par exemple, on fait un appui au sol, et on exerce une poussée (propulsion) en contractant les muscles. Dans les arts martiaux, c’est tout le contraire : on avance en relâchant les muscles, autrement dit en tombant. Quand on relâche les muscles, une énergie liée à la gravitation se libère. Avec le relâchement musculaire, le mouvement est immédiat, en un seul temps, ce mouvement est beaucoup plus rapide qu’avec le système musculaire de l’addition qui ne peut se faire qu’en deux temps. Mais il faut améliorer notre posture en tirant profit de l’inertie : c’est en relâchant le poids du corps que l’on bouge. Dans la logique du mouvement de soustraction, on transpire peu parce que l’on travaille en synchronisant le système musculaire, le système tendineux, le système nerveux et le système osseux, ce qui permet de se mouvoir avec une faible consommation d’énergie et de sels minéraux.

(Lire la totalité)

Dans votre pratique à venir, appliquez cette notion de mouvement de soustraction, laquelle se fonde sur la sensation (bien réelle) de tomber en relâchant.

Ce texte est extrait d’une notice qui évoque aussi l’existence de Senseï Shigeru Uemura, expert dans plusieurs arts martiaux, fondateur de l’école Kamuhi Taï Do (synthèse de 18 écoles, renommée par la suite en Emishi O-DO Kaï).

Pistes vidéos avec Shigeru Uemura (il ne s’agit pas d’aïkido… mais je crois bien que nous pouvons en apprendre quelque chose…) :

Un séminaire de ce senseï en 2013

Tir à l’arc, de coté, par Shigeru Uemura

Un kata type taï-chi, par le même maître

 

 

 

 

About Philibert de Strasbourg

Originaire de Strasbourg, mon prénom est un pseudonyme paraphonique directement inspiré de mon prénom et de mon nom réels. J'aime le son des cathédrales et le souffle des pages lues.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s