Douvres-la-Délivrande : stage avec Jacques Bonemaison 7ème dan

Jacques Bonemaison, maître, 7e dan et Béatrice Barrère, 4e dan étaient invités au stage d'aïkido à Douvres. Plus de 50 participants étaient présents.L’article suivant est une reprise de celui paru dans le journal Ouest France du 6 mars 2013 :

Ce week-end a eu lieu un stage d’aïkido. À cet effet, deux pratiquants d’aïkido de haut niveau ont été invités.

Deux invités

Jacques Bonemaison, maître, 7 e dan d’aïkido. Il est chargé par la Fédération française d’aïkido de l’enseignement national de sa discipline martiale. Il vient de recevoir du Centre mondial de Tokyo, le titre de Shihan, qui distingue les pratiquants de haut niveau pour le rayonnement de leurs valeurs éthiques et morales.

« Le stage permet une remise en cause sur ce que l’on croit savoir. Si on reste sur des certitudes, c’est le début de la fin et cela arrive très vite », souligne Jacques Bonemaison.

La deuxième invitée fut Béatrice Barrère, 4 e dan. Elle a pratiqué pendant des années aux côtés de Tamura Sensei. Elle présente un art martial très clair et efficace, même en présence d’hommes aguerris et puissants. « Nouvelle en Normandie, je souhaite rencontrer les professeurs. De plus, aujourd’hui, c’est la commémoration nationale des 80 ans de la naissance de Tamura Sensei, grand maître français de l’aïkido disparu en 2010 ».

Un maître d’ikebana

Dès vendredi Mme Rolland, maître D’ikebana, art japonais de l’arrangement floral, est venue de Lisieux pour préparer une composition florale destinée à faire entrer le monde naturel des fleurs dans le Dojo. Pour l’occasion les pratiquants d’aïkido, leurs proches et amis sont venus écouter les explications du maître sur l’esprit insufflé aux composantes.

Des pratiquants nombreux

Les pratiquants sont venus à plus de 50, pendant deux jours, pour partager avec les enseignants une pratique paisible et respectueuse des partenaires. Ils n’ont pas ménagé leurs efforts bien que certains soient de jeunes adolescents et d’autres des vétérans ayant dépassé la soixantaine. Les pratiquants sont venus de Bourgogne, Centre, Champagne, Ile-de-France, Haute-Normandie, Manche, Orne et Basse-Normandie.

Un événement qui prend de l’ampleur

Christine Vasse, adjoint au maire chargé des associations douvraises, est venue honorer les participants. Consciente du nombre important de pratiquants de ce stage, qui depuis 3 ans va en grossissant, a esquissé la possibilité de faire le prochain dans une salle de sport douvraise plus grande, avec une participation municipale renforcée. Tout le monde s’est quitté enchanté et se promet de revenir l’an prochain.

About Philibert de Strasbourg

Originaire de Strasbourg, mon prénom est un pseudonyme paraphonique directement inspiré de mon prénom et de mon nom réels. J'aime le son des cathédrales et le souffle des pages lues.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s