La roulade parfaite

Je crois que cette petite animation se passe de commentaire. Mais je ne résiste pas…

Regardez-là. Essayez de voir comment il fait.

Ensuite, copiez cette « gif animée » et ouvrez-la dans un lecteur de base (du type de « Aperçu » sous Mac). Vous pourrez alors regarder une par une les 65 images qui la composent.

La roulade effectuée par ce chat est très précisément celle que nous préconisons en aïkido, à cette différence près que lui attaque sa queue… – et pas nous  ,-)

Ce n’est pas une « galipette » : il ne roule pas sur sa colonne vertébrale, mais juste à côté, sa roulade est légèrement vrillée afin que la colonne n’entre pas en contact avec le sol.

Après avoir « attaqué » sa queue, il rentre sa tête à l’intérieur de lui-même, pas exactement centré entre ses deux pattes, mais légèrement plus proche de sa patte droite (ce qui permet de vriller la roulade).

Son crâne ne touche pas le sol : le contact se fait, sans heurt, entre les cervicales et l’omoplate.

Il pose les pattes avant au sol et les rentre vers l’intérieur en même temps que sa tête pour rouler.

A la fin de sa deuxième roulade, l’angle vous permet de voir qu’il roule bien à côté de sa colonne vertébrale (ici du côté droit).

La préservation de son intégrité physique est parfaite.

Une question demeure en suspens : sa position de départ. Il n’est pas face, mais de côté, et si vous observez bien, au ralenti, vous pouvez voir qu’il a la patte gauche vers l’avant, croisée devant la patte droite. Au moment où il se jette sur sa queue, il recule d’un coup la patte gauche, tandis que la talon de la patte droite se réoriente vers l’arrière : le chat se retrouve alors avec les deux pattes parallèles.

Il roule en partant les pattes parallèles, ce qui est en effet différent de l’aïkido où on roule en ayant avancé un pied. Mais nous n’avons pas tout à fait la même anatomie qu’un chat, ni la même souplesse ! En avançant un pied avant de rouler, nous compensons la difficulté que nous aurions à vriller légèrement le buste pour ne pas rouler sur notre colonne ; il est toutefois possible, si l’on est souple, de partir de cette position parallèle ; ou bien si l’on commence sa roulade en étant accroupi, par exemple.

La position « pattes croisées » existe au sabre (ken, iaï) ; c’est un des pas de progression existant et répertorié. (Demande d’info sur le nom de cette posture/de ce pas.)

De l’inspiration mimétique

On voit qu’en observant attentivement les animaux, ils peuvent devenir des sources d’enseignement au même titre qu’un maître expérimenté. Tous les animaux ont quelque chose à nous apporter, au plan des attitudes, des postures, des mouvements, il suffit de s’en inspirer, de laisser agir le mimétisme avec l’animal. Cette faculté de l’Homme d’apprendre des animaux par mimétisme est multimillénaire ; elle est probablement à la source des arts martiaux et de bien d’autres choses (pratiques chamaniques, usages des choses naturelles comme « outils », etc.) Ne négligeons pas ces maîtres qui nous ont précédé et dont les facultés sont innées. A défaut d’en voir « en vrai » dans la nature (tant qu’il y aura des animaux) nous disposons désormais de vastes ressource documentaires, sur internet. A ma connaissance, l’usage d’internet comme source d’inspiration mimétique n’a pas encore été exploré…

Le mimétisme d’apprentissage dont nous sommes capables devant un animal est bien entendu aussi actif devant un végétal. Laissons fonctionner nos neurones miroir

Il n’y a donc pas que les autres humains qui peuvent nous apprendre quelque chose en les voyant faire. Les premiers maîtres d’arts martiaux, par définition, n’avaient pas eu de maîtres humains. A votre avis, d’où tiraient-ils leur art, sinon de l’observation de la nature ?

Pourquoi ne pas faire de même et retourner à la source originelle de l’inspiration mimétique ?

About Philibert de Strasbourg

Originaire de Strasbourg, mon prénom est un pseudonyme paraphonique directement inspiré de mon prénom et de mon nom réels. J'aime le son des cathédrales et le souffle des pages lues.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s