Variété de l’aïkido : trois styles

Jean-Claude Joannès vient de sortir enfin un DVD technique très riche. Vous pouvez vous le procurer sur son site.

Furetant de-ci de-là sur le net, j’aimerais proposer à votre regard trois styles d’aïkido :

  • D’une part, Jean-Claude Joannès s’intéresse de près à la justesse technique, jusque dans les méandres de la complexité et des contre-techniques. Voici un extrait de son DVD.

D’autre part, Maître Noro a développé un aïkido d’ouverture corporelle, comme un yoga lent, une sorte de chi-kung à deux, respiratoire et énergétique. On peut croire, à première vue, que la dimension martiale a été évacuée (mais à quoi tient l’efficacité martiale en aïkido… ?) Voici maître Noro en démonstration, en 1995 à Düsseldorf.

Et enfin, très récemment, André Cognard à la NAMT (Nuit des Arts Martiaux Traditionnels, 5ème année). Le précédent article de ce blog évoquait d’ailleurs déjà le travail d’André Cognard.

J’aimerais savoir ce que les lecteurs de mon blog pensent de cette grande variété de pratiques en aïkido. Sont-ce différents stades de la pratique ? Une manière de pratiquer selon sa santé ou son âge ? Une différence de sensibilité et de style, donc une différence de surface ? Ou bien une différence, voire une divergence, fondamentale ? Aïkido-yoga… ou aïkido-martial ?

Comment percevez-vous votre pratique de l’aïkido?

Et quelle serait votre pratique idéale… ?

About Philibert de Strasbourg

Originaire de Strasbourg, mon prénom est un pseudonyme paraphonique directement inspiré de mon prénom et de mon nom réels. J'aime le son des cathédrales et le souffle des pages lues.
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 Responses to Variété de l’aïkido : trois styles

  1. jgds dit :

    Ce sont différente maniere de communiquer; communication qui trouve son moyen d’expression dans la complexité technique, dans la complexité de la synchronisation/gestion energétique du couple, dans la beauté du mouvement (a prendre au sens strict du terme, je ne dis pas « de la technique »). Cela implique que ces différents styles ne sont pas incompatibles tant que chacun accepte de communiquer les uns avec les autres.
    Personnelement, je reve de pouvoir pratiquer avec des gens qui veulent, aiment, savent communiquer.

  2. Jérôme dit :

    Pour ma part j’ai débuté en septembre et l’enseignement m’est dispensé par Jean-Claude Joannes. A signaler que je pratique une nouvelle forme d’Aikido lancée par Jean-Claude et qui supprime les chutes. Au lieu de chuter, celui qui subit travaille ses appuis pour « absorber » la technique.
    Je manque de recul pour juger les différentes pratiques mais Jean-Claude est quelqu’un de très ouvert, qui adapte les techniques au niveau du pratiquant tout en le faisant progresser et avec une grande variété. Il a une approche assez traditionnelle et fait passer son enseignement grâce à une bonne humeur et une patience communicative qu’on retrouve chez tous les membres du club.
    Bref, une belle découverte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s