Le rôle de uke…

J’aimerais rappeler ici les propos d’Alain Peyrache, expert et maître d’aïkido, au sujet du rôle de Uke. En effet, cette question, que je pose régulièrement à certains cadres de l’aïkido, semble demeurer problématique. Il y en a qui disent qu’uké n’a pas de rôle à jouer ; d’autre qui disent au contraire qu’il a bien un rôle spécifique important. Dans une même fédération, tout le monde ne semble pas être d’accord à ce sujet. Voyons ce qu’écrit Alain Peyrache dans sont Traité didactique d’aïkido traditionnel, préfacé par Maître Tamura, et régulièrement réédité.

« La pédagogie des maîtres japonais étant une pédagogie de l’exemple principalement, fait qu’une technique pratiquée par un maître ayant 40 ans de travail derrière lui, est dépouillée, effficace, adaptée à sa personnalité. Par contre, celui qui a 10 ans d’aïkido ne peut la maîtriser de la même façon et est voué à l’échec, à moins d’une collaboration d’uké. Dès lors, « le rôle d’uké est primordial ».

Alain Peyrache précise aussi que le fondateur de l’aïkido n’a, quant à lui, jamais utilisé ce terme de « uké », mais la terme « aïté », dont la signification implique d’être à la fois partenaire et adversaire.

Il donne un exemple : « Une chute avant sur shiho nage prouve que l’on a affaire à un uké et non à une aïté. »

En effet, en tant qu’aïté, on se préserve, on réoriente son corps et son attention de manière à survivre ! On ne se laisse pas aller entre les mains de uké en abandonnant toute volonté. Chuter en avant sur shiho nage est extrêmement dangereux (risque de tomber sur la tête !). Il faut rouler en arrière. (Et si on n’a pas eu le temps…? Eh bien on est mort. Et si vous savez chuter en avant ? Certes. Mais aller le faire dehors, sur du béton ou du bitume, et vous verrez. Tout dépend si l’on pratique « pour le dojo » (avec des tatamis bien souples) ou « pour la vraie vie » (avec un sol bien dur)).

En tant que partenaire, il faut laisser l’autre travailler et expérimenter sa technique. Si on est plus expérimenté, on accroîtra peu à peu le niveau de contrainte, mais pas tout de suite, sinon comment un moins expérimenté pourrait-il apprendre quoi que ce soit ?

En tant qu’adversaire, nous devons attaquer sincèrement, sinon, s’il y a connivence, il s’agit alors d’expression corporelle (voire de danse). C’est à l’attaquant, aïté, de se protéger ; mais c’est à tori (ou shité) de doser de manière à permettre à aïté de progresser. Mais trop de bienveillance empêche également aïté de progresser…

Toute est donc affaire de dosage ; et seul le plus expérimenté sait comment doser (quoique tout dépend de son niveau) ; c’est donc lui qui est en partie responsable des progrès du moins expérimenté. Le rôle spécifique le plus productif du plus expérimenté est le rôle de tori, l’attaquant :

– car il sait attaquer plus correctement au plan technique (droiture de la coupe, netteté de la saisie, etc.),

– car il est plus sincère et plus vrai dans son attaque,

– car il peut doser son attaque, et l’arrêter si nécessaire.

Ce qui revient logiquement à dire qu’il n’est possible de réaliser des techniques convenables que sur des attaques convenables. Autrement dit : la qualité de l’exécution technique en défense dépend de la qualité (technique juste, émotions neutres) de l’attaque.

Comment un débutant – ou quiconque ! – pourrait-il progresser à partir de mauvaises attaques ?

Autant descendre dans la rue et se faire attaquer vraiment. Là, on verra… Ce qui sortira de votre corps vous surprendra certainement (et ce ne sera peut-être pas de l’aïkido). De là à provoquer des rixes dans les bars comme autrefois, pour s’évaluer…

Un très intéressant complément de lecture à ce sujet (entre autres) :

http://www.aikidotakemusu.com/article15.html

About Philibert de Strasbourg

Originaire de Strasbourg, mon prénom est un pseudonyme paraphonique directement inspiré de mon prénom et de mon nom réels. J'aime le son des cathédrales et le souffle des pages lues.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s