« Yong quan », la source bouillonnante

Le point de la source qui bouillonne

Certains se demandent encore quel est ce point étrange situé sous la plante des pieds, que nous avons massé avec les pouces lors de notre dernière séance d’aïkido durant la partie préliminaire d’aïkitaïso.

En chi-kung (=qi-gong) ce point a pour nom « yong chuan » (=yong quan), appellé aussi parfois « source bouillonnante ».

Ici, un blog avec une brève présentation du point.

En acupuncture et acupressure (= presssion avec les doigts) chinoises, ce point se trouve sur le méridien énergétique du Rein.
Il agirait entre autres sur les glandes surrénales (qui produisent de la DHEA naturelle, hormone de jeunesse… – mais vérifiez tout ça par vous-mêmes.)

Il stimule aussi le flux sanguin, aussi ai-je parlé du coeur. (Mais en fait le point du coeur se situe juste à côté.)

Je l’ai pratiqué en faisant du chi-kung durant deux ans (merci Sandrine), mais aussi lors de préparations somatiques au cours de stages. On ne nous expliquait pas toujours ce dont il s’agissait.

C’est un point fondamental en acupuncture, acupressure et chi-kung, car il est situé sous la plante des pieds… qui soutiennent le corps humain debout (ce n’est pas une nouveauté) !
Point essentiel pour les pratiquants d’arts martiaux, car il détend le corps et favorise son « assiettte », sa stabilité et le dit « polygone de sustentation ».
Bref, le massage de ce point permet d’avoir mieux « les pieds sur terre », tout en ayant détendu l’organisme entier.

Il est facile de trouver d’autres infos sur le net.
Mais un manuel de shiatsu (acupressure et réflexologie plantaire) serait plus sérieux. Et l’enseignement d’un expert encore plus profitable.

Ceci dit, vous êtes votre corps, personne ne le détient, et vous êtes le mieux placé pour savoir ce que ça vous fait, alors  : expérimentez.

About Philibert de Strasbourg

Originaire de Strasbourg, mon prénom est un pseudonyme paraphonique directement inspiré de mon prénom et de mon nom réels. J'aime le son des cathédrales et le souffle des pages lues.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

1 Response to « Yong quan », la source bouillonnante

  1. frédéric dit :

    Premier point du méridien du rein, à stimuler +++ en période hivernale. A chaque saison du calendrier chinois correspond un organe majeur. L’hiver, c’est le rein, l’eau, la peur, le yin, l’intériorité, la méditation…
    Au printemps (débuté depuis le 15 février) correspond le foie, le bois, la colère, l’activité créative… En médecine chinoise le foie est le grand gestionnaire des tendons, il est recommendé de faire beaucoup d’étirements en cette saison.

    A très bientôt (cet été peut-être ? ;))

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s