« Travail codifié » versus « situations réelles »

En furetant sur le net je tombe sur le brillant parcours de Daniel Lance, puis sur le site d’un club d’aïkido de Nice où il enseigne… puis, par un lien, sur le site de Christian Tisser, et pour finir sur un article de Christophe Depaus, intitulé « Où comment bousculer les certitudes… »

C’est ce bref article dont je vous propose la lecture.

Il questionne la dimension éducative des mouvements d’aïkido et dessine avec clarté la distinction à opérer entre le travail cofidié avec un partenaire, et les situations moins codifiées, voire réelles.

De la codification des gestes à deux jusqu’à une situation décodifiée, puis réelle… quelle est la logique ?

L’article : http://www.christiantissier.com/tissier_article_12.htm

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

About Philibert de Strasbourg

Originaire de Strasbourg, mon prénom est un pseudonyme paraphonique directement inspiré de mon prénom et de mon nom réels. J'aime le son des cathédrales et le souffle des pages lues.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s