Les vidéos de la semaine : « invisible » aïki

Dites-moi ce que vous pensez de cela :

http://www.youtube.com/watch?v=W4q4zJ92fNo&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=18ZnVK22di0&NR=1

http://www.youtube.com/watch?v=gL3Lwvly5GA&feature=related

Si l'effet quasi hypnotique exercé sur les uke peut poser question… en revanche la manière de les emboîter entre eux relève d'une architecture subtile…

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

About Philibert de Strasbourg

Originaire de Strasbourg, mon prénom est un pseudonyme paraphonique directement inspiré de mon prénom et de mon nom réels. J'aime le son des cathédrales et le souffle des pages lues.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 Responses to Les vidéos de la semaine : « invisible » aïki

  1. eric dit :

    Personne ne s'est encore lancé pour parler de ces videos ? Je le fais alors :)Il n'est pourtant pas évident d'évoquer ces pratiques sans voir surgir des discussions passionnées sur la possibilité ou l'impossibilité d'obtenir ces effets qui pourraient plus tenir de la "magie" pour leurs détracteurs. Les démonstrations de JJ Quero et son "Wa-Jitsu" controversé me mettent un peu mal à l'aise, car cela me semble être de la comédie :http://www.youtube.com/watch?v=kq0BGVw6O8Ed'autant plus que sur certaines videos on voit vraiment l'élève "sauter" en arrière, et le maître a apparemment toujours refusé de laisser d'autres que ses élèves expérimenter le coup du sabre sur lui. Facile dans ces cas-là de se réfugier derrière un "cela serait trop dangeureux de faire subir la technique à un non-averti". Ses élèves, ou certains d'entre-eux sont-ils dupes ou trop concilliants ? Ou bien c'est une manipulation mentale qui les fait progressivement subir l'influence et l'aura du "maître", si bien que pour eux la projection du ki semble bien réelle ?Dans un autre genre, ici ça fait un peu gros (à partir d'1 min 40 s) :http://www.youtube.com/watch?v=KJr2BdUTYkUPourtant a contrario, si j'ai pu lire nombres d'aïkidoka se gausser de Quero, il ne faut pas perdre de vue que la signification même de l'aïkido laisse entrer la possibilité de faire plus que de simples techniques physiques.Même sur les videos de Maître Ueshiba, que l'on ne pourra pas accuser de dérives sectaires, on trouve des projections sans contact, comme ici :http://www.youtube.com/watch?v=yCGL_j1UuO8Ici aussi, l'élève, conditionné, se laisse-t-il faire pour ne pas perturber la démonstration du Maître, est-il réellement projeté parce qu'à force de pratiquer il est réceptif à une certaine énergie, et dans ce cas qu'est-ce que cela donnerait "contre" un néophyte brutal ?De même on trouve beaucoup de video de Maître Michio Hikitsuchi avec des projections sans contact. Qu'en penser ?Il ne faut pas être naïf, mais il ne faut pas non plus être borné et trop "scientifique". Bref, je demande à voir.Une dernière video pour la fin, sur un guérisseur chinois :http://www.youtube.com/watch?v=S3a6a4DdPkw&feature=related

  2. Phil dit :

    Merci Eric pour ce commentaire et pour les liens.En marchant en pleine ville sur un trottoir (comme il se doit plutôt qu'en pleine rue), j'ai brusquement été sèchement stoppé et "projeté" en arrière d'une trentaine de centimètres (je n'ai pas mesuré).En fait je marchais en lisant une brochure, donc le regard baissé… et ce qui m'a brutalement arrêté – sans qu'il ne me touche, et pour cause – était un poteau indicateur !Explication ? Mon système de "veille" primaire (instinctif) était, lui, toujours attentif (cerveau limbique, etc.), alors que mon néo-cortex, lui, était tout entier dans la lecture de la brochure.J'imagine que ce qu'un poteau inerte peut faire à un humain (le projeter soudainement vers l'arrière), Ueshiba et d'autres ont pu le faire aussi…Une explication très simple serait donc qu'il n'y a rien de mystérieux à stopper quelqu'un voire même à la projeter (+ ou – loin) sans le toucher : il suffit de savoir COMMENT FAIRE pour s'adresser directement à son système d'attention primaire, à son cerveau limbique ; surgir au bon moment (à la micro-second prêt), à un endroit inattendu, un angle d'"invisibilité" ("angle mort").Ce n'est donc plus là un aïkido agissant seulement sur le corps-en-tant-que-squelette, mais sur le soma (le corps psychosomatique, dans sa dynamique de vie, nerveuse, hormonale, etc.).Il s'agit par un geste en quelque sorte de "faire peur", mais non pas à l'attention consciente, non pas au néo-cortex (qui aurait le temps de se dire "brrr j'ai peur !" et de réagir éventuellement), mais au système d'auto-protection instinctive de l'organisme… qui va donner au corps la commande de s'écarter pour éviter le danger, le risque du heurt (comme devant le poteau, perçu probablement par le système de vision périphérique, automatique, directement câblé au cerveau instinctif).Il y a là un vaste espace de jeu.Ca n'a plus grand chose à voir avec l'aïkido "physique", ni même l'aïkido dans sa version "squeletto-ostéopathique" ; c'est de l'aïkido neuronal/limbique !Amusant.Philippe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s