Jeudi 15 septembre 2005 : Shi-o-nage

 

Préliminaires Aïki-taïso (30 minutes)

Exercices individuels

  • centrage par la respiration
  • unification corps-esprit
  • poignets : 3 premiers principes + kote gaeshi
  • souplesse articulaire du reste du corps
  • ukemi mae, ukemi ushiro, shikko mae, shikko ushiro

Exercices type sotai dosa (= travail préliminaire à deux)

Travail du tai no henka sur katate dori tai saibaki

A partir de là, on transforme l'exercice en un mouvement qui se rapproche d'une technique qui utilise à la fois le poids et la coupe : tai sabaki, puis retour sur le centre de l'autre qui se trouve projeté au sol par la puissance du retour des hanches et l'orientation de son coude vers son centre.

Démonstration du même mouvement avec un ken, en coupe retour type yoko guruma.

Démonstration de la pesanteur en travaillant la "chute" à deux, simultanée, au sol.

Retour à l'exercice sans que nage ne chute.

Ces exercices sont utilisés ici pour travailler le kokyu et centrage sur l'autre, coude vers l'intérieur (à la différence du principe sumi, où le coude et la main seraient orientés vers la diagonale extérieure).

Pesanteur, attraction terrestre, centrage, coupe, sont les principes, perceptions et sensations qui sont travaillés ici.

 

Thème technique de la séance : travailler toutes les formes de shi-o-nage (1h)

  • sur attaque yokomen uchi
  • sur attaque katadori men uchi
  • sur attaque ushiro waza ryote dori
  • sur attaque chudan tsuki
  • sur attaque au ken en shomen uchi
  • sur sollicitation au jo
  • sur attaque au jo

 Travail final du kokyo à mains nues, sur tenchi nage (15 min)

  • tenchi nage direct –> prise du centre par le "ballon", orientations des deux mains (haute et basse) dans la même diagonale.
  • tenchi nage en en rotation sur l'axe vertébral –> on conduit l'autre dans la direction que l'on choisit.
  • le tenchi nage se transorme peu à peu en travail du kokyu, voire du kokyu ryoku.

 

Mouvement final de décontraction par vibrations des mains (en bas / en haut) et du corps, talons légèrement décollés.

Quelques minutes de seiza, type zazen, avec mukso (=position des mains comme tenant un oeuf). Poids en bas, respiration ventrale…

Salut.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

About Philibert de Strasbourg

Originaire de Strasbourg, mon prénom est un pseudonyme paraphonique directement inspiré de mon prénom et de mon nom réels. J'aime le son des cathédrales et le souffle des pages lues.
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s